Profession géographe

Afin de révéler les multiples facettes de la profession de géographe, Rodolphe De Koninck a choisi la veine autobiographique. Ses lecteurs le suivront donc de l’Ouganda aux Cent-Îles du lac Saint-Pierre, de la Malaisie à la Grèce, de l’Indonésie à la Nouvelle-Orléans. Ils découvriront l’importance de la cartographie, verront comment la géographie se marie à l’urbanisme et aux sciences de l’environnement, et revivront des crises (le tsunami de 2004, l’ouragan Katrina de 2005). Ils suivront à la trace un pédagogue et un citoyen engagé. Surtout, ils constateront la place centrale que la géographie occupe dans leur vie.

Lire le compte rendu de Dominique Nancy.

Biographie

Rodolphe De Koninck a été professeur au Département de géographie de l’Université Laval (Québec, Canada) de 1970 à 2002. Depuis 2002, il est professeur au département de géographie de l'Université de Montréal, où il est également titulaire de la Chaire de recherche du Canada en études asiatiques. Il est l’auteur de 20 livres, directeur de publication de 20 autres et a signé plus de 200 articles et notes scientifiques parus dans une trentaine de revues, et ce, dans 12 pays et en 6 langues. Spécialiste de l’Asie du Sud-Est, Rodolphe De Koninck s’est aussi beaucoup intéressé à la géographie québécoise. En 1990, il a été élu membre de la Société royale du Canada. En 1991, il a obtenu une bourse Killam du Conseil des Arts. En 1998, il a reçu le prix Jacques-Rousseau (interdisciplinarité) de l’Acfas et, l’année suivante, le prix Innis-Gérin (sciences humaines) de la Société royale du Canada.