Chaires, groupes et laboratoires

Chaires de recherche

Chaire de recherche du Canada en eau et urbanisation

Titulaire : Kathryn Furlong

La Chaire de recherche du Canada en eau et urbanisation a été créée en mai 2011. Elle se concentre sur les enjeux reliés à l’urbanisation de l’eau et les inégalités sociospatiales qui en découlent. À cet égard, les recherches se focalisent sur les relations rurales/urbaines dans la mobilisation des ressources, l’histoire de l’évolution des services en eau, les enjeux de financement, de dette et de tarification, l’éthique en conditions complexes, et le développement de nouvelles approches envers les infrastructures.

En savoir plus

Chaire de recherche du Canada en biogéosciences atmosphériques en hautes latitudes

Titulaire: Oliver Sonnentag

En combinant les approches de différentes disciplines incluant la biométéorologie, l’hydrologie, l’écologie et la télédétection, la chaire de recherche du professeur Sonnentag vise à fournir une meilleure compréhension, basée sur les procédés, du fonctionnement des écosystèmes de forêt boréale, de tourbière et de toundra  en tant que partie intégrale du système climatique alors qu’ils sont sous l’influence des conditions changeantes de pergélisol. La concentration régionale vise la région écoclimatique de la taïga des plaines des Territoires du Nord-Ouest, Canada

En savoir plus

Chaire de recherche du Canada en économie politique de l’alimentation et du bien-être

Titulaire: Sébastien Rioux

La Chaire de recherche du Canada du professeur Rioux analyse les effets sociaux et environnementaux de l’agriculture industrielle. Trois axes principaux définissent les recherches de la Chaire :

  • le rôle de l’agriculture dans le développement des inégalités sociospatiales;
  • les effets de l’alimentation sur la santé et le bien-être des populations;
  • l’influence du secteur agroalimentaire sur les dynamiques liées aux marchés du travail.

Les travaux de la Chaire portent principalement sur l’Asie du Sud-Est, les États-Unis et le Royaume-Uni.

Laboratoires et autres instances de recherche

Laboratoire de géomorphologie et géotechnique des régions froides (Geocrylab)

Le Laboratoire a pour mission l’étude de la dynamique environnementale des régions froides. Les axes de recherche se déclinent comme suit :

  • géomorphologie périglaciaire; 
  • étude des paléoclimats;
  • géotechnique dans les régions froides et infrastructures.

En savoir plus

Laboratoire de biogéographie

Le laboratoire se spécialise dans l’étude de la stabilité à long terme des écosystèmes. Nous cherchons à comprendre les facteurs de stabilité et d’instabilité des fonctions et services écosystémiques des milieux humides dans un contexte de changements environnementaux, en nous concentrant particulièrement sur le rôle des apports de nutriments (azote/phosphore) sur les fonctions écosystémiques. Nous nous intéressons à la fois aux changements à long terme (siècles –millénaires) et aux changements à moyen terme (années – décennies). Pour ce faire, nous utilisons diverses techniques, incluant la micropaléontologie, les mesures biogéochimiques, les inventaires végétaux et la modélisation. Un autre axe de nos recherches couvre les impacts des activités humaines sur la pollution azotée. Nous nous intéressons ainsi au concept d’empreinte azote, appliqué aux institutions et, de façon plus générale, à l’échelle nationale.

En savoir plus

Laboratoire de Géosimulation Environnmentale (LEDGE)

Le Laboratoire de Géosimulation Environnementale (LEDGE) consiste en un groupe de recherche intéressé à l'étude des dynamiques des systèmes géographiques complexes. Utilisant les approches d'intelligence artificielle, des sciences d'information géographique et des sciences de la complexité, nos recherches portent sur le développement des modèles hybrides destinées à améliorer la simulation spatiale et la compréhension des systèmes socioécologiques.

En savoir plus

Laboratoire d'Érosion Éolienne (LEE)

Le laboratoire d'érosion éolienne (LÉÉ) étudie les interactions entre le vent et les sédiments et leur impact sur le climat, en mettant l'accent sur l'augmentation de la capacité à prédire l'érosion éolienne en se concentrant sur les petites variables qui peuvent changer le seuil de transport des sédiments, jusqu'au transport à grande échelle mécanismes qui modifient les fonctions des écosystèmes.

En savoir plus

TRAMES

Fondé en 2015, le  TRAMES  aborde les espaces urbains par les (im)mobilités dans une approche comparative et transaméricaine. Les thèmes fédérateurs du TRAMES se constituent autour de deux axes principaux : 

  • La question des mobilités transnationales et leurs incidences sur les mutations sociales et spatiales des villes (migrations, diaspora, tourisme, urbanisme transnational, circulation de modèle urbain)
  • La question du droit à la ville et les mécanismes de l’exclusion par l’espace dans les quartiers centraux et péri-centraux (revitalisation, gentrification, altérisation, stigmatisation territoriale, ségrégation) 

En savoir plus

Groupes de recherche

Géographie des Transports

Site Web voué à la géographie des transports. Ce projet, développé par un consortium de 5 universités, vise à promouvoir l'accès à l'information sur le sujet.

Commission sur la géographie maritime  / Commission on Marine Geography

La Commission encourage la recherche portant sur les relations entre l’activité humaine et l’environnement sensible des océans, des mers, des fleuves et des littoraux. Les thèmes de recherche couvrent, dans une perspective de développement durable, la géographie physique des mers et des zones côtières, le transport maritime, les ports, l’exploitation des ressources marines, la loi de la mer et la gestion maritime.